Particuliers | Professionnels

Complémentaire santé TNS : le fonctionnement de la loi Madelin

Mise en ligne le 04/10/2019 à 12:50
Complémentaire santé TNS : le fonctionnement de la loi Madelin

Les travailleurs non salariés également appelés TNS, ne profitent pas d’une couverture sociale aussi efficace que les salariés. Ils ne bénéficient par exemple d’aucun droit au chômage, ou d’aucune protection en cas d’accident du travail ou de maladie professionnelle. Ainsi, la loi Madelin qui date de 1994 a été créée pour rectifier cette différence et permet aux TNS d’améliorer leur couverture. Il s’agit notamment d’un contrat de mutuelle santé TNS, d’une complémentaire retraite mais aussi d’une garantie chômage.

La complémentaire santé TNS est essentielle pour se protéger en cas de dépenses santé, qui peuvent dans certains cas, se montrer très élevées. Il s’agit notamment des frais optiques ou dentaires. Malgré tout, la complémentaire santé tns, entièrement à la charge du professionnel reste moins efficace en moyenne que la complémentaire santé collective dont bénéficient les salariés. La loi Madelin permet alors un avantage fiscal pour inciter les TNS à en souscrire une et donc se protéger. Ainsi, les cotisations sont déduites fiscalement du bénéfice imposable de l’entreprise.

Toutefois, pour bénéficier d’une mutuelle tns, il est nécessaire de respecter certaines conditions. La souscription d’un contrat responsable en fait partie.

Comment choisir sa mutuelle santé tns ?

Les TNS disposent de deux solutions pour souscrire leur couverture santé : les contrats individuels et les contrats groupes. Le premier nommé a pour principal avantage de proposer des garanties adaptées au profil du TNS et à ses besoins. Le contrat groupe quant à lui propose une large offre de garantie souvent identiques à tous les clients de l’assureur. Les garanties sont donc moins personnalisées.
Afin d’opter pour la meilleure solution à la fois en termes de garanties et de prix, il convient d’effectuer des comparaisons entre les différents organismes d’assurance.

La mutuelle santé n’est pas l’unique protection proposée dans le cadre de la loi Madelin. La souscription d’une prévoyance TNS est également un enjeu majeur pour les TNS. Avec cette couverture, ils peuvent bénéficier d’indemnités ou de rentes en cas d’invalidité, d’incapacité, ou de décès.