Particuliers | Professionnels

Crédit Auto

Vous êtes commerçant, artisan, agriculteur, entrepreneur ou vous exercez une profession libérale ? Et vous souhaitez acquérir un véhicule professionnel pour votre activité ? Nous avons la solution : le crédit auto professionnel ! Nous vous apportons une solution sur mesure pour le financement de votre automobile et négocions pour vous les meilleures conditions.
Economisez du temps et de
l’argent
1
Votre projet
2
Vous
Parlez-nous de votre projet



Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Comment souscrire un crédit auto ?


Qu’est-ce que le crédit auto ?

Le crédit auto professionnel, de même qu’un crédit à la consommation, est exclusivement affecté à l’achat d’un véhicule professionnel neuf ou d’occasion. Avec ou sans apport, et en fonction de vos capacités d’emprunts et de remboursement, vous aurez la possibilité d’emprunter un montant allant de 1 500 à 75 000 euros, sur une durée de remboursement allant de 12 mois à 84 mois.

Ce type de crédit fonctionne de la même manière qu’un prêt classique. De manière amortissable le paiement des échéances de prêt est réalisé mensuellement.

Il vous est également possible de rembourser de façon totale ou partielle votre crédit auto par anticipation sans qu’une pénalité ne vous soit demandée.

Les avantages du crédit auto professionnel

Lors de la réalisation d’un crédit auto pour professionnel, vous devenez immédiatement propriétaire de votre véhicule.

Selon les règles fiscales en vigueur, une déduction partielle ou totale des mensualités de remboursement de votre crédit auto sur vos impôts vous est possible. Le coût de votre véhicule pourra être passé en charge d’exploitation si vous le souhaitez.

Le paiement de la TVA peut s’étaler au fur et à mesure du remboursement de votre crédit pour les entreprises soumises au régime de la TVA, la trésorerie de votre activité peut être conservée pour d’autres besoins.

Votre bilan est allégé, le véhicule n’est alors par inscrit dans les immobilisations de votre bilan, ce qui réduit l’endettement apparent de la société.

Actualités financières