Particuliers | Professionnels

Les banques accordent plus facilement un crédit professionnel pour un projet précis

Mise en ligne le 04/11/2019 à 14:04
Les banques accordent plus facilement un crédit professionnel pour un projet précis

Pour une TPE, il est parfois difficile de dégager des bénéfices conséquents. Les TPE de moins de 10 salariés peinent à être profitables, notamment pour des secteurs d’activités en particulier (esthétique, coiffure). Selon une étude, pour 26% des TPE, leur résultat net annuel atteint seulement 14 000 euros.

Avec une situation financière de ce type, il est souvent compliqué pour les TPE d’obtenir un financement pour essayer de développer leur activité. Pourtant, les conditions d’emprunt actuelles pour les professionnelles ont rarement été aussi favorables. Les taux de crédits atteignent des niveaux historiquement bas et réduisent considérablement le coût du crédit.

Malgré des profits peu conséquents des TPE, les banques se montrent plutôt souples quant à l’octroie de crédits bancaires, mais pas n’importe lesquels. En effet une demande de financement pour un investissement immobilier, ou l’acquisition de matériel et d’équipement à de fortes de chances d’aboutir.

En revanche, s’il s’agit d’une demande de crédit pour un besoin de trésorerie, les banques se montrent plus frileuses car le projet est moins clair. Il ne s’agit pas nécessairement d’un investissement visant à améliorer les performances de l’entreprise. Les banques y voient alors un risque plus conséquent et n’hésitent pas à refuser la demande de prêt.